Amenitiz : votre site clé en main, et plus si affinité

La jeune start-up hôtellerie qui monte



Spécialisé dans l’hôtellerie, la dynamique start-up Amenitiz propose la création de site internet sur mesure ou presque, esthétiques et facile au quotidien. Avec en prime, un logiciel de réservation. Entre autres.


Rédigé par le Lundi 21 Janvier 2019


Être présent sur internet, l’éternel problématique. Comment se montrer, de manière efficace, quand on n’y connait rien ? De plus en plus d’entreprises digital conseillent les pros de l’hôtellerie.

Installée à Barcelone, Amenitiz propose des sites clés en main et faciles d’usage au quotidien.

Une clientèle au rendez-vous

Une offre qui semble correspondre aux besoins tant la start-up se propulse rapidement. Car après moins de 18 mois d’existence, la start-up compte déjà 200 clients.

« Et c’est juste un début : les retombées d’EquipHotel arrivent, ça marche vraiment bien assure Emmanuelle Guinefolleau, fondatrice d’Amenitiz. Le salon coûte cher mais c’est rentable : les personnes qui se sont arrêtées sur notre stand ont quasiment toutes signé ».

Et ce qui est valable pour EquipHotel l’est pour le salon Food Hotel Tech. Même avec des contacts moins qualifiés, les résultats sont là : sur 50 à 80 prospects liés au salon, 80% sont devenus clients : « une dizaine a signé directement ou dans les 15 jours, le reste sous 3 mois ».

Selon elle, la formule « sans engagement », rassurante pour une clientèle novice, est la clé de la réussite de la start-up.

Une offre « tout en un »

Pour 600€, Amenitiz fournit un premier thème, que l’utilisateur peut modifier à l’envi. « C’est facile, explique Emmanuelle Guinefolleau. Grâce à un système de blocs les possibilités sont infinies et l’hôtelier peut éditer le design en même temps que le contenu sans rien connaître en code ». Ils sont d’ailleurs 60 à 65% à faire évoluer eux même le design de leur site, à leur goût.

A moins de 50€ / mois pour l’offre simple de création du site, hébergement et édition, la clientèle est vite séduite. Un prix d’appel qui devrait évoluer : « Ceux qui ont signé à ce prix y resteront mais avec le recul, nous nous rendons compte que cela nous donne l’image d’une offre low-cost ».

Mais au final, c’est l’offre complète qui a le plus de succès, puisqu’elle comprend la formation à l'outil, une fonction support disponible de 10h à 20h par téléphone ou par chat mais aussi l’installation et la mise en place et connexion d’un moteur de réservation et d’un service de channel manager qui concentre plus de 120 canaux de distributions. Là encore, le prix de 130€ / mois devrait évoluer.

Éviter la réservation via Booking.com

Parmi les canaux de distribution, les plus importantes dans l’usage via Amenitiz sont Booking, Expedia, et, pour les petites structures, Airbnb. L’habitude est la même sur à peu près tous : le client passe par l’OTA (Online Tourism Agency), va ensuite sur le site de l’hôtelier pour en savoir plus avant de retourner sur le réseau de distribution pour réserver.

De plus en plus de start-up se penche sur le sujet et trouvent sa solution pour éviter cette dernière étape, et permettre facilement au client de réserver via le site de l’hôtel qui l’intéresse. Amenitiz propose la sienne, décrite par sa fondatrice : « il y a une vraie intégration, à aucun moment l’internaute ne sort du site ou n’ouvre une nouvelle fenêtre pour réserver ».

La start-up s’appuie aussi sur la fin de la parité tarifaire, et la possibilité de pratiquer une majoration sur booking et consorts, en automatisant cette partie de manière à ce que chaque évolution de prix sur le site permette une majoration immédiate sur les OTA.

Une levée de fond en préparation

Une forte croissance qui nécessitera bientôt une levée de fond. « Nous avons déjà eu des propositions, que nous avions repoussées au tout démarrage. Désormais cela s’avère utile, nous allons les rappeler ».

La start-up envisage, avec le printemps, de lever entre 500 000 et 1 million d’euros. Il ne s’agira pas de s’adjoindre trop de leveurs de fond mais plutôt « quelqu’un qui s’y connaît ou s’y intéresse de près ». Une levée de fonds qui devrait servir en premier lieu à l’automatisation du référencement, le recrutement d’un « growth hacker » (un expert en marketing web sensé accompagner la croissance de l’entreprise par tous les moyens) et grossir la fonction support, pour pouvoir continuer de répondre vite aux demandes.

Mais déjà en janvier, Amenitiz a commencé à miser sur un fort développement en travaillant avec une agence de référencement et via le recrutement de 5 personnes (2 développeurs, 2 assistantes commerciales et 1 personne pour le support).

A la conquête de l’international

L’autre axe de développement d’Amenitiz est d’élargir le marché à l’international. « Nous avons favorisé le marché français au début, mais nous commençons à intéresser en Espagne, en Italie ou en Afrique et en Amérique du Sud » indique Emmanuelle Guinefolleau.

Suite à EquipHotel, l’équipe a eu des demandes à l’étranger, non pas de clients, mais de revendeurs. Ils récupèrent la technologie et la fonction support, et touchent un pourcentage à la signature. Sur une dizaine ayant proposé leurs services, Amenitiz en a sélectionné deux : l’un est basé au Cameroun et l’autre est au Brésil pour l’Amérique du Sud. Et bientôt, d’autres à suivre ?

Lu 109 fois

Juliette PIC
Si mon cœur balance entre Paris et Marseille, j’ai posé mes valises au sein du groupe TourMaG... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique
< >

JOINT-VENTURE



  • Logo de TourMaG
  • Logo d'Hotel&Lodge

CONTACT



RECHERCHE