Dégustation de vins : Aveine, ou l’œnologie 2.0

La technologie qui permet une juste aération du vin



De plus en plus d’applications s’intéresse à l’œnologie et cherchent à améliorer à la fois le confort des professionnels et l’expérience client. Aveine en fait partie, et propose un système simple et efficace pour proposer vite et bien un vin à la bonne température.


Rédigé par le Vendredi 22 Février 2019


L'aérateur de vin permet de servir le verre de vin à la bonne température en quelques secondes - crédit photo : aveine
L'aérateur de vin permet de servir le verre de vin à la bonne température en quelques secondes - crédit photo : aveine
Vos clients réclament un vin parfaitement aéré à la bonne température, mais tout de suite ? Le client est roi, et pourrait peut-être bien être facilement satisfait.

Ici ou là fleurissent dans les salons des applications ou machines rendant l’œnologie plus simple et plus accessibles.

Parmi elles, Aveine fait figure d’exemple. Moins de 2 ans après sa naissance, la start-up réussissait le coup d’éclat d’une levée de fond de 100k€ soit 400% de son objectif !

Sa promesse ? Proposer un vin suffisamment aéré en quelques instants à peine. Pour cela, Aveine développe une technologie – du moins, un premier produit puisque l’entreprise risque bien de se développer rapidement : un aérateur de vin intelligent, qui intègre un capteur de température qui indique la température du vin et la température à laquelle il devrait être consommé. Il se fixe à la bouteille, interroge une application qui scanne l’étiquette et reconnaît la bouteille, et envoie simplement l’air nécessaire pour faire respirer le vin sans le dénaturer.

Une oxygénation naturelle

Aveine est née en juillet 2016, inventé par 3 amis qui aimaient le vin et les nouvelles technologies. L’idée : mêler leurs deux passions et créer des objets connectés pour profiter pleinement des valeurs qui pour eux symbolise le vin : la découverte, le plaisir et le partage.

Le premier d’entre eux sera l’aérateur de vin intelligent.

Un scan de l’étiquette suffit à ce que l’application reconnaisse le vin, via une base de données et l’intelligence artificielle.

Le premier d’entre eux sera l’aérateur de vin intelligent. La chambre d’aération est brevetée. L’oxygénation du vin se fait grâce à l’injonction d’air, et seulement d’air : aucune composante chimique n'altère le vin.

« L’aération se produit au moment où le vin passe à travers l’aérateur. Ce qui signifie que le vin qui reste dans la bouteille reste intact. Et cela signifie aussi que plusieurs verres peuvent être servis à différents niveaux d’aération, pour découvrir de nouvelles saveurs et d’explorer tous les arômes de son vin » explique Nicolas Naigeon, CEO d’Aveine.
L'application propose de plus en plus de fonctionnalité - crédit : Aveine
L'application propose de plus en plus de fonctionnalité - crédit : Aveine

Des professionnels de plus en plus séduits

Une utilisation qui pour l’instant séduit essentiellement des particuliers. Mais Aveine compte bien élargir sa clientèle vers les professionnels, comme l’indique Nicolas Naigeon : « l’aérateur peut être réglé directement depuis son écran tactile. Cet usage convient particulièrement aux professionnels qui connaissent leurs vins et savent combien de temps d’aération est nécessaire pour une consommation optimale ».

Et de fait, le produit séduit déjà des sommeliers, cuisiniers ou caviste.

Il est utilisé notamment par la brasserie le Champeaux d’Alain Ducasse ou les sommeliers de la Cave du Château, pour qui « cet aérateur est particulièrement intéressant pour les vins naturels. Certains de ces vins doivent décanter près de 24h ».

Un gain de temps souligné par tous.

Une géolocalisation des pros qui utilisent Aveine

Un essai transformé pour Aveine qui faisait une levée de fonds en mai 2018 dont les résultats ont largement dépassé les attentes : « L’objectif initial d’Aveine était de récolter 30,000$ pour pouvoir lancer la production. La campagne s’est terminée en franchissant les 120,000 $, raconte Nicolas Naigeon.

ce qui nous a permis de financer le développement d’indicateurs de température du vin intégrés à l’aérateur » pour que le consommateur puisse savoir dans quelles conditions il déguste son vin.

La levée de fond a aussi servi à intégrer de nouvelles fonctionnalités à l’application : l’accès à des recommandations précises sur l’aération et aux informations techniques du vin utilisé, mais aussi une carte interactive des professionnels qui utilisent Aveine, pour que les individuels puissent les retrouver, qu’il s’agisse d’une cave, d’un restaurant ou d’un bar. Enfin, l'application dispose désormais d'actualités liées à l’œnologie.

A cela s’ajoute une belle couverture media, plusieurs récompenses et des partenariats prestigieux, comme LVMH, The Moët Hennessy Lab ou la Station F... La start-up ne semble pas prête à quitter les rails du succès. De nouveaux développements pourraient suivre, et pourquoi pas de nouveaux objets connectés pour toujours mieux aider à découvrir les plaisirs du vin.

Lu 466 fois

Juliette PIC
Si mon cœur balance entre Paris et Marseille, j’ai posé mes valises au sein du groupe TourMaG... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique
< >

Mercredi 22 Mai 2019 - 15:23 Paiement en ligne : D-Edge s'associe à PayPal


JOINT-VENTURE



  • Logo de TourMaG
  • Logo d'Hotel&Lodge

CONTACT



RECHERCHE