Huttopia : de l’importance de la déconnexion

wifi obligatoire dans les campings** et plus



Se déconnecter le temps d’un séjour en pleine nature ? Un droit revendiqué par Huttopia, qui publiait un communiqué suite à la décision institutionnelle de rendre le wifi obligatoire dans les campings de plus de 2 étoiles.


Rédigé par le Mardi 6 Novembre 2018


La connectivité est devenu indispensable dans tous les établissements. De là à la rendre obligatoire sous peine d’être déclassé ?

C’est le coup de gueule de l’exploitant de campings villages Huttopia. Le groupe s’indignait dans un communiqué début octobre 2018 de cette décision prise par les institutions

Le groupe rapportait alors que la Direction du Tourisme et Atout France, avec la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de plein air travaillait à la nouvelle grille de classement des campings, et souhaitait que les campings 2* disposent obligatoirement d’un « accès internet par un réseau local sans fil (Wifi) dans 100% des emplacements »… Sauf, ajoute le communiqué, si l’établissement mentionne explicitement être « sans onde pour un public électrosensible ».

Céder à la digital detox

Si les voyageurs sont désormais tous connectés ou presque, ils ne souhaitent pour autant pas toujours le rester en vacances

La question que pose Huttopia est : puis-je gérer un camping de qualité dans un endroit où le web ne passe pas, et ne puis-je pas proposer justement un positionnement différent, loin de cette tornade d’information dont nous sommes submerger chaque jour ?

Certains voyagistes en ont d’ailleurs fait leur fond de commerce, comme Out of Reach qui propose des séjours loin de toute connexion.

Et Huttopia enfonce le clou : « Ce choix de la déconnexion est assumé et réfléchi. Nous sommes convaincus qu’à une époque où nous sommes toujours plus connectés et dépendants d’internet, certains d’entre nous peuvent ressentir le besoin de « couper » le temps des vacances. De plus en plus d’acteurs touristiques revendiquent ce positionnement, en particulier en Amérique du Nord où l’on parle de « digital detox » »

Car chez Huttopia, on mise sur la douceur, le décrochage, la nature et le calme… Bref, l’authenticité et le retour aux sources au lieu le temps d’un séjour en plein air.

Et le droit à la déconnexion ?

Un choix qui pose question un peu peu plus d’un an après que le droit à la déconnexion ait intégré le droit du travail.

Pour le ministère du Travail, si la connexion est désormais partout, elle doit être surveillée : « Les salariés sont de plus en plus connectés en dehors des heures de bureau, la frontière entre vie professionnelle et personnelle est ténue, le temps de travail n’est plus continu… C’est donc pour s’adapter à cette réalité et créer les protections nécessaires à la santé des salariés qu’un droit à la déconnexion est inscrit dans la loi ».

D’autant que la 4G est accessible depuis quasiment tout le territoire : sauvegarder quelques espaces hors connexion ne nous ferait pas de mal.

Lu 247 fois

Juliette PIC
Si mon cœur balance entre Paris et Marseille, j’ai posé mes valises au sein du groupe TourMaG... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

JOINT-VENTURE



  • Logo de TourMaG
  • Logo d'Hotel&Lodge

CONTACT



RECHERCHE