La brigade des épices pimente la cuisine gastronomique

Des épices de qualité premium pour les pros



La Brigade des épices est jeune, dynamique et pleine d’ambition. De voyage en voyage, elle propose aux Chefs et à leurs distributeurs des produits de qualité et des mélanges innovants pour twister leurs préparations. On vous emmène ?


Rédigé par le Mercredi 6 Mars 2019


La brigade des épices propose des produits premium pour une cuisine gastronomique - crédit integral foods
La brigade des épices propose des produits premium pour une cuisine gastronomique - crédit integral foods
A Dijon désormais, il n’y a pas que la moutarde qui ai du corps. S’y retrouve depuis peu les meilleures épices, réunies pour vous dans la capitale de Bourgogne par la Brigade des épices.

Née il y a un an, la brigade des épices fait le tour du monde à la recherche d’épices premium pour agrémenter les cuisines des professionnels de la restauration.

A sa tête, Carlos Liguori a grandi la tête dans les épices. Le père possédait une entreprise de transformation d’épices au Brésil, le fils part faire le tour du monde à la recherche des meilleurs produits, pour une distribution qui se veut artisanale et sans toucher le produit, pour qu’il garde toute ses saveurs.

Sa brigade est à taille humaine : à ses côtés Tiffany schmidt gère la partie recherche et développement et Farouk Naimi la communication et la partie digitale. Une petite équipe épicée, dynamique et multitâche.

Des produits qualité premium

A trois, difficile de faire autrement, d’autant que Carlos Liguori s’est donné pour mission d’être toujours à la recherche de trésors cachés dans le monde entier. Avec pour bagage 30 ans d’expérience et de savoir-faire dans le domaine, il parcourt la planète en quête de produits d’exception.

Et pour le prouver, la brigade des épices promet une transparence totale sur ses produits, via des mesures scientifiques internationales qui contrôlent la couleur, la puissance gustative, les propriétés ou la force des piments, par exemple.

Des épices 100% naturelles et quand cela s’avère possible, labellisés. « Pour les épices les produits labélisés sont rares, explique Farouk Naïmi. Mais nous essayons d’en trouver. C’est le cas pour nos paprikas : il n’en existe que 3 au monde avec une AOP, dont ceux de Hongrie que nous proposons ».

L’huile de paprika, déjà un best-seller

Le paprika AOP de Hongrie, cultivé dans la région de Szeged et broyés à la meule est la première collection de la Brigade des épices.

Et si la start-up parle de collection, c’est qu’elle ne propose pas juste les épices, mais aussi des produits dérivés.

Ainsi pour le paprika, la Brigade propose une huile de paprika doux devenu en quelque temps un produit phare, mais aussi un paprika fumé et une sauce sèche dont la recette a été imaginé en mixant traditions locales et tendances actuelles, et élaborée en France. La sauce de la Brigade concentre au moins 24% d’épices (soit en moyenne 3 fois plus que la moyenne dans le commerce) et peut servir entre 120 et 400 couverts : de quoi séduire les Chefs.

avec à peine 3 collections à son actif, la Brigade des Epices a déjà son best-seller, avec l’huile de Paprika – crédit photo : integral foods
avec à peine 3 collections à son actif, la Brigade des Epices a déjà son best-seller, avec l’huile de Paprika – crédit photo : integral foods
Ce choix possible entre épices brutes et produit transformé, c’est la recette qui marche pour la brigade, et qu’elle déploie pour ces autres collections.

Après le paprika, direction la région du Kérala en Inde, d’où Carlos Liguori a ramené des piments et du curcuma, du cocum et un curry massala. La traditionnelle sauce élaborée par la brigade est un curry mango cocum.

La 3eme collection propose de découvrir les poivres du Brésil, collectés en Amazonie. Le globe-trotter de l’équipe Noir, blanc, rose ou pimenta baniwa… « Pour l’instant, parce que les collections ne sont pas figées. Nous allons élargir les gammes et intégrer d’autres produits ajoute Farouk Naïmi. D’autres poivres du Brésil, et pour l’Inde des curry rouges, verts ou noirs pourquoi pas, on ne s’interdit rien ».

Dernier voyage en date, les États-Unis, avec en préparation des épices et recettes autour du barbecue pour 2019. Et potentiellement à venir, une collection France.

D’autres brigades en perspective ?

Et comme si cela ne suffisait pas, la Brigades des épices propose aussi des recettes, pour aider les chefs à trouver des idées originales à base d’épices et précise sur son site d'où viennent les épices, comment les préparer et éventuellement leur histoires.

La formule est convaincante. Les premiers à s’y intéresser sont, pour le moment, essentiellement des Chefs de restaurants gastronomiques, séduits par la qualité et la transparence des collections de la brigade des épices.

Mais les industriels aussi regarde du côté de Dijon. Et aussi le distributeur Metro, qui a d’ores et déjà signé un partenariat national avec la brigade des épices, dont les produits seront désormais distribués dans une quinzaine d’entrepôts et dans sa collection Metro Premium.

Les projets à moyen terme ? « Nous planifions d’avoir notre propre atelier de production avec nos machines pour pouvoir tout faire sur place. Et d’être une dizaine de personnes d’ici 3 ans » indique Tiffany schmidt, le tout financés par des fonds propres et des financements publics.

L’autre projet en cours de réflexion : ajouter des brigades à la brigade. « Le nom de l’entreprise est Integral Foods, la brigade des épices est notre nom commercial explique Farouk Naïmi Et bien sûr à l’avenir, Integral Foods pourrait porter d’autres brigades ». Ajouter du piquant à sa petite cuisine, pourquoi s’en priver ?



Lu 593 fois

Juliette PIC
Si mon cœur balance entre Paris et Marseille, j’ai posé mes valises au sein du groupe TourMaG... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

JOINT-VENTURE



  • Logo de TourMaG
  • Logo d'Hotel&Lodge

CONTACT



RECHERCHE