Montréal : l’hôtel Monville, un établissement hyper connecté

Un robot au roomservice



Ouvert en mars 2018, à Montréal, l’Hôtel Monville est un établissement 100% connecté. L’hôtel indépendant mise sur l’innovation technologique pour une expérience client original.


Rédigé par Caroline Lelièvre le Lundi 3 Décembre 2018


Depuis son ouverture en mars 2018, l’Hôtel Monville fait parler de lui.

Installé dans le quartier international de Montréal, à la jonction du Vieux-Montréal et du centre-ville, l’hôtel indépendant 4* de 20 étages offre 269 chambres et 54 suites.

Mais c’est sur la technologie que l’établissement mise pour se démarquer.

L’ambition de ses créateurs ? « Imaginer ce que sera l’expérience hôtelière de demain », précise Jean-Cédric Callies, directeur ventes et marketing de l’Hôtel Monville et Hôtel Gault dans un communiqué.

Le lobby se veut collaboratif, ouvert aux clients et locaux, et s’appuie pour cela sur les plus récentes technologies.

Un robot au roomservice

Le Monville assure être le seul hôtel au Canada à proposer un service d’étage par l’entremise de Relay, un robot intelligent.

Née en 2013, la firme californienne Savioke qui développe la solution, est présente aux États-Unis, à Singapour, en Chine, en Thaïlande… Et désormais au Canada.

Elle décrit son robot Relay (c’est son nom) comme « le premier robot autonome et sécurisé indoor qui fonctionne dans des environnements très fréquentés comme les hôtels ou les bureaux ».

Au Monville, Relay propose un service de roomservice, grâce à un espace pouvant contenir jusqu’à 5kg et 21 litres de marchandise, des capteurs et une vision 3D lui permettant des déplacements relativement fluides et rapides.

Limitée certes (on n’en est pas encore au service de conciergerie) mais originale, la démarche séduit.

De sa chambre, à l’aide d’une télécommande, le client peut passer commande au robot. Il se chargera de l’apporter directement aux chambres et le préviendra de son arrivée en le contactant par téléphone.

Présenté à la première édition d’Innorobo en mai 2016 à Paris, Relay est distribué en France par Awabot, entreprise dédiée à la robotique de service. Elle développe aussi une solution de robot sommelier, qui va conseiller le client et transmettre la commande au professionnel.

Un mix entre robotique et humain

De plus en plus d’hôteliers (essentiellement dans les grands groupes, qui misent à fond dessus) s’intéressent aux solutions technologiques pour les missions d’accueil.

En Chine, Louvre Hotels Group a installé son premier smart hotel dans un Campanile.

Un robot similaire à Relay accueille le client, l’invite à faire son check-in, et propose aussi un roomservice. Là encore, le choix est laissé au client : le classique être humain peut prendre le relai. « Le digital n’a rien d’obligatoire, c’est juste une proposition en plus et le client peut passer de l’un à l’autre comme il veut » assure Françoise Houdebine, directrice marketing Louvre Hotels Group.

Au Monville aussi, on place aussi la technologie dès l’arrivée dans le lobby. Outre le robot, les clients peuvent réaliser eux-mêmes leur check-in et check-out. Les bornes électroniques sont dotées d’un distributeur de clés. Les réceptionnistes peuvent aussi assurer l’opération : l’idée est de donner le choix au client.

L’hôtel fait sa communication sur le mix entre robotique et humain. Ses solutions de technologies sont développées au service, clame l’hôtel, du partage et « de vraies expériences avec des gens remarquables : vous ! ».

Lu 62 fois


Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

JOINT-VENTURE



  • Logo de TourMaG
  • Logo d'Hotel&Lodge

CONTACT



RECHERCHE