Roomokay : Haro sur la saleté dans les hôtels !

Une grille de contrôle basée sur les normes françaises et européennes



Une nouvelle start-up a vu le jour en 2018 ! Roomokay a pour objectif de créer des indicateurs de propreté fiables pour l'hôtellerie. Une initiative validée et soutenue par l'UMIH.


Rédigé par Rédaction Hotel&lodgePRO le Mardi 4 Juin 2019


des experts Roomokay viennent inspecter et effectuent le suivi - crédit photo : Depositphotos_Vaicheslav
des experts Roomokay viennent inspecter et effectuent le suivi - crédit photo : Depositphotos_Vaicheslav
Quoi de plus important que l'hygiène ? Et pourtant, il n'existe à l'heure actuelle aucun standard clair pour évaluer le degré d'hygiène nécessaire dans l'hôtellerie.

"En d'autres, termes, nous, voyageurs, sommes obligés de nous fier à des avis clients qui sont subjectifs et relèvent uniquement d'une appréciation personnelle" résumait Jessica Fouhal, alors business developper de la start-up Roomokay.

La jeune pousse s'est donné pour mission de combler ce manque et, en se basant sur 40 critères objectifs et identiques quelque soit l'établissement, de mettre en place un indicateur objectif qui permettrait d'informer les voyageurs sur la propreté de l'hôtel qu'ils s'apprêtent à choisir.

Outre le fait de rassurer le client, la solution que propose Roomokay a l'avantage d'être évolutive. L'établissement peut se servir de la plateforme pour s'autodiagnostiquer, progresser et faire évoluer sa notation.

Des critères objectifs

Le concept de Roomokay repose sur une série de 40 critères objectifs, les mêmes quelque soit la catégorie de l'hôtel. La start-up fait pour cela appel à des experts aux connaissances particulières dans les domaines de l'hygiène, la propreté et l'hôtellerie.

Ces critères n'ont pas été choisi aux hasard mais reposent sur un cahier des charges inspiré des normes françaises et européennes d'hygiène et propreté.

L'expert prélève un échantillon représentatif et proportionnel au nombre total de chambre, autour d'une grille d'évaluation globale.

L'échantillonnage est complété par des analyses mesurant la présence de microbes et acariens un peu partout et notamment sur le linge et dans la salle de bain.

Ces études sont faites à partir de 3 outils :

- des lames gélosées qui contrôlent la présence de micro-organismes pathogènes. On les utilise notamment en milieu hospitalier et alimentaire.
- des prélèvement acariens, en mélangeant un peu de poussière prélevé avec un réactif sur une bandelette test dont la couleur changera en fonction de la présence d'allergènes
- des lampes uv que l'on passe sur le linge et les murs, et permettant de voir des tâches invisibles à l'oeil nu.

Un outil au service des hôteliers

Son plus ? Comme l'explique Jordan Planinsek, CEO et fondateur de la startup, "Roomokay est un outil entièrement dédié aux hôteliers. Ce n'est pas un énième système d'évaluation ou de démarche qualité classique".

Seuls les hôtels ayant validés plus de 75% des critères sont référencés par Roomokay, et les hôtels dont les résultats sont supérieurs à 90% reçoivent une "Loupe d'Or". C'est le cas par exemple de l'hôtel Akéna de Dol de Bretagne

Sur le site, l'hôtelier a accès à la fiche de son établissement qu'il peut mettre à jour lui-même.

"Notre objectif est de valoriser les établissements ayant obtenus de bons résultats et accompagner dans une démarche de progrès les hôtels dont les résultats sont insuffisants"]i insiste-t-il.

Car les établissement n'ayant pas reçu le sésame sont suivi, peuvent faire révaluer leur établissement. Ils sont accompagnés par les experts de Roomokay, et peuvent développer des axes d'améliorations avec leurs sous-traitants et leur personnel.

Le chiffre d'affaire 2018 n'est pas encore significatif, l'entreprise étant trop jeune pour cela, mais l'objectif pour 2019 est de terminer l'année à plus de 150 hôtels et 150 000€ de chiffre d'affaires.

Pour 2020, affirme le fondateur de Roomokay, "notre objectif est de franchir le cap des 500 hôtels et un chiffre d'affaires de 500 000€."

En tout cas l'équipe s'en donne les moyens et des discussions sont actuellement en cours avec des chaines françaises et internationales.

Lu 469 fois


Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique
< >

JOINT-VENTURE



  • Logo de TourMaG
  • Logo d'Hotel&Lodge

CONTACT



RECHERCHE